hierarchie_sommaire Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript
over-menu-FINAL Afficher / Cacher une boite div en javascript ☰ menu Document sans titre





sommaire de la Lettre N°22 - Avril 2008


Sommaire des anciens numéros de la Lettre:

N°01 | N°02 | N°03 | N°04 | N°05 | N°06 | N°07 | N°08 | N°09 | N°10 | N°11 | N°12 | N°13 | N°14 | N°15 | N°16 | N°17 | N°18 | N°19 | N°20 | N°21 | N°22 | N°23 | N°24 | N°25 | N°26 | N°27 | N°28 | N°29 | N°30 | N°31 | N°32 | N°33 | N°34 | N°35 | N°36 | N°37 | N°38 | N°39 | N°40 | N°41 | N°42 | N°43 | N°44 |


Cet article est publié dans la rubrique:

" Editorial "


Lire dans la même rubrique:

Il y a au total 26 articles dans cette rubrique, cette page en affiche 5 par ordre chronologique

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

Editorial, Lettre N°44
mise en ligne mardi 15 mai 2018
Editorial Lettre N°43
mise en ligne dimanche 14 janvier 2018
éditorial, Lettre N°42
mise en ligne vendredi 9 juin 2017
Que souhaiter pour 2017 ?
mise en ligne mercredi 4 janvier 2017
Editorial, Lettre N°41
mise en ligne mardi 3 janvier 2017


Lettre N° 22, avril 2008
Maintenant reconstruire

N°22



mise en ligne: vendredi 25 avril 2008


Après le temps des campagnes et des élections, le pouvoir qui s’est mis en place, hésitant entre effets d’annonces et revirements, ne donne toujours pas l’impression d’avoir un projet cohérent. Plus que jamais, affirmons que la « réforme » n’est pas une fin en soi. Réformer pour quoi faire ? Nul ne le sait plus clairement. Et la crise mondiale est là pour brouiller les cartes. Après l’alerte écologique à laquelle il n’est toujours pas répondu à la mesure du problème – les suites de « Grenelle » peut-être…., si l’on n’est pas passé à autre chose –, c’est la Finance qui est devenue folle ; ce que nous avons été nombreux à dénoncer, sans être entendus.
La Gauche a gagné les élections municipales, mais elle n’a toujours pas non plus de projet crédible. Dans le vide sidéral qui s’élargit de jour en jour, cette absence est extrêmement bruyante. N’y aurait-il pas d’alternative ?
Beaucoup d’éléments font penser que nous ne vivons pas une simple crise économique conjoncturelle comme nous en avons connu et qui s’étendrait au monde entier – ne misons pas trop sur le « découplage »–, mais une crise systémique destinée à nous faire passer du monde illusoire de la mondialisation heureuse des années 90 à un autre monde encore inconnu. Une vraie rupture en somme.
Alors, le moment est venu de se mettre au travail, de reconstruire sur les décombres de l’utopie néo-libérale.

retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 2, soit 54 % de 4. Au total, ce site compte environ 766 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau