hierarchie_sommaire Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript
over-menu-FINAL Afficher / Cacher une boite div en javascript ☰ menu Document sans titre





sommaire de la Lettre N°23, décembre 2008


Sommaire des anciens numéros de la Lettre:

N°01 | N°02 | N°03 | N°04 | N°05 | N°06 | N°07 | N°08 | N°09 | N°10 | N°11 | N°12 | N°13 | N°14 | N°15 | N°16 | N°17 | N°18 | N°19 | N°20 | N°21 | N°22 | N°23 | N°24 | N°25 | N°26 | N°27 | N°28 | N°29 | N°30 | N°31 | N°32 | N°33 | N°34 | N°35 | N°36 | N°37 | N°38 | N°39 | N°40 | N°41 | N°42 | N°43 | N°44 |


Cet article est publié dans la rubrique:

" Politique "


Lire dans la même rubrique:

Il y a au total 40 articles dans cette rubrique, cette page en affiche 5 par ordre chronologique

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35

Penser la fin du capitalisme avec André Gorz
mise en ligne mardi 15 mai 2018
L’élection présidentielle comme représentation de l’imaginaire français
mise en ligne dimanche 14 janvier 2018
Une vieille histoire de représentation politique
mise en ligne dimanche 14 janvier 2018
La scène françaiseà la veille des élections présidentielles
mise en ligne vendredi 9 juin 2017
Quelle République et quelle démocratie pour la France ?
mise en ligne vendredi 9 juin 2017


Lettre N°23, décembre 2008
Une Crise de Société

N°23



mise en ligne: vendredi 19 décembre 2008


La CRISE annoncée est arrivée. Ne nous trompons pas. Nous ne sommes pas en train de vivre (seulement) une crise financière de très grande ampleur, mais une crise planétaire de société, une crise du capitalisme qui la dominait jusqu’ici.
Cette crise met en lumière l’incroyable absence de sens moral et civique de nombre d’acteurs de par le monde et l’inacceptable façon dont les plus habiles à exploiter les failles du système ont accaparé la richesse par les moyens les moins avouables et continuent à le faire. Il s’en dégage une leçon majeure. Au-delà des (nécessaires) solutions techniques, c’est le comportement des « agents économiques », pour reprendre la terminologie en vigueur, tant du point de vue de son impact sur la vie même de la planète que sur le sort de ses habitants, qu’il faut chercher à modifier. Cette crise appelle un changement majeur de paradigmes économique, social et culturel. Ne laissons pas croire que l’on va s’en sortir simplement en « régulant » le capitalisme. La désillusion pourrait être terrible. C’est l’« esprit » même du capitalisme qu’il faut transformer.
Ces transformations nous ne pourrons pas les faire seuls. Avant de viser un changement planétaire, il nous faut le réaliser à l’échelle de l’Europe. Nous avons besoin de l’Europe et des européens. Il faut donc à l’Europe un véritable gouvernement, appuyé sur des institutions dignes de cette ambition, capable de mener une action appropriée pour lutter contre les conséquences de la crise et mener une politique de relance de l’économie. Ceci est urgent. Nous ne pouvons plus attendre.

retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 31 % de 4. Au total, ce site compte environ 633 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau