hierarchie_sommaire Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript
over-menu-FINAL Afficher / Cacher une boite div en javascript ☰ menu Document sans titre





sommaire de la Lettre N°38, été 2015

par

Sommaire des anciens numéros de la Lettre:

N°01 | N°02 | N°03 | N°04 | N°05 | N°06 | N°07 | N°08 | N°09 | N°10 | N°11 | N°12 | N°13 | N°14 | N°15 | N°16 | N°17 | N°18 | N°19 | N°20 | N°21 | N°22 | N°23 | N°24 | N°25 | N°26 | N°27 | N°28 | N°29 | N°30 | N°31 | N°32 | N°33 | N°34 | N°35 | N°36 | N°37 | N°38 | N°39 | N°40 | N°41 | N°42 | N°43 | N°44 |


Cet article est publié dans la rubrique:

" Les débats du Cercle "


Lire dans la même rubrique:

Il y a au total 147 articles dans cette rubrique, cette page en affiche 5 par ordre chronologique

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 145

Jeudi 8 novembre 2018 de 19h00 à 21h00...
mise en ligne lundi 15 octobre 2018
plénière du Jeudi 11 octobre 2018
mise en ligne samedi 13 octobre 2018
Plénière entre les membres du Cercle
mise en ligne lundi 10 septembre 2018
L’Assemblée Générale du Cercle Condorcet de Paris
mise en ligne mercredi 27 juin 2018
Urgent : Annulation et report de la plénière du 27 juin 2018
mise en ligne lundi 25 juin 2018


Disparition
Jean Boussinesq et Robert Fossaert nous ont quittés.




mise en ligne: samedi 27 juin 2015


Jean Boussinesq, décédé en ce début d’année, était membre du Cercle Condorcet de Paris depuis son origine. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure (Ulm 1938), il était sociologue. Spécialiste reconnu des questions de laïcité, il avait, à la demande de la Ligue de l’Enseignement, rédigé un mémento juridique de la laïcité française (publié en Points Essais, au Seuil), ouvrage considéré comme une référence majeure. Il a travaillé notamment avec Emile Poulat, spécialiste du catholicisme et de la laïcité.
Membre de l’Union Rationaliste, il manifestait cependant une conception plutôt ouverte de la laïcité en ce sens qu’il s’en tenait à la lettre de la loi de 1905, instituant la liberté religieuse, de culte et de conscience. Il pensait de ce point de vue que la loi de 1905 pacifiait la société française dans ses rapports entre l’Etat et les religions, et qu’il n’était pas besoin de la modifier, notamment pour mieux intégrer l’Islam en France.
Au Cercle Condorcet, il donnait régulièrement des avis emprunts de bonhomie, de respect des convictions des uns et des autres, mais avec la juste rigueur de celui qui croit que la loi est une bonne gardienne des excès, des peurs irrationnelles..

Robert Fossaert est décédé le 26 février 2015. Il était l’un des membres fondateurs du Cercle Condorcet de Paris. Sa vie professionnelle a été riche. Economiste, il a participé à l’équipe de Claude Gruson qui a mis en place le service des études économiques du ministère des finances qui deviendra la Direction de la prévision. De cette expérience, il a tiré un livre, « L’avenir du Capitalisme ». Il a dirigé une collection « Société » aux éditions du Seuil, travaillé avec Claude Alphandéry dans une société financière immobilière, tout en oeuvrant à une actualisation de la pensée économique et sociale après Marx, pour un socialisme humain. Il a notamment publié une véritable somme en six volumes intitulée également « Société » dans laquelle il a proposé une vision globale, économique, sociale et politique des sociétés modernes, revisitant souvent avec bonheur les concepts de l’économie.

Sa vision n’a pas été seulement critique. Il a souhaité apporter une compréhension complète de nos sociétés et servir ainsi à mettre en place des politiques qui améliorent la vie des gens et la paix entre les nations. Profondément européen, il n’était pas moins critique de certaines orientations que sa construction prenait. Dans un dernier ouvrage, le Monde au XXIème siècle, il prônait la prise en compte des leçons de l’histoire pour mieux comprendre la force des évolutions en cours, de ce qui est positif, de ce qui est dangereux. Son ambition était toujours très grande : construire une pensée capable d’éclairer la compréhension du monde, plus encore dans les périodes de confusion et de pertes de repères, et d’agir pour le bien humain.

Au Cercle Condorcet de Paris, sa présence était toujours heureuse. Ses interventions, souvent critiques au premier abord, ouvraient sur des perspectives réjouissantes. Il nous arrivait même de les trouver trop optimistes… Homme du Nord, il parlait avec une faconde et une jouissance d’homme du Sud, parsemant ses paroles de traits d’humour lancés avec un plaisir évident, yeux plissés et bouche arrondie.

retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 27 % de 4. Au total, ce site compte environ 766 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau