Cercle Condorcet de Paris Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript

☰ menu

Document sans titre



Compte-rendu du conseil d’administration du 15 septembre 2016




Bernard Wolfer
Président du Cercle Condorcet
Françoise Le Berre
Vice-Présidente du Cercle Condorcet
Benoit Boussinesq
Secrétaire du CA

mise en ligne: vendredi 7 octobre 2016


Etaient présents : Robert Bistolfi, Jean-Paul Blais, Michel Cabirol, Georges Caumont Jean- Paul Dessertine, Jean-Michel Eychenne, Jean-Michel Fuster, Jean-Claude Henrard, Elisabeth Lalisse, Françoise Le Berre, Etienne Loubradou, Jean-Pierre Pagé, Françoise Renversez, Claude Studiévic, Bernard Wolfer.
Etaient excusés :
Claude Alphandéry, Benoit Boussinesq, Pierre Chartier, Brigitte Etlicher-Godelier, Jean-Loup Motchane.
Discussion ouverte sur la situation en France et dans le monde depuis cet été :
La discussion a porté sur les attentats (Magnanville, Nice, etc...) et le climat d’insécurité et de peur qu’il tend à installer, au profit des idées sécuritaires et notamment du Front National. La polémique autour du Burkini marque à nos yeux le caractère inessentiel des réflexions sur la laïcité, portant sur l’image, certes importante de la femme, mais tombant dans le piège de la représentation et évacuant la question des libertés. La seule solution est-elle d’interdire ? Il faudra pourtant y revenir.
Bien évidemment le Brexit a marqué le début de l’été. Ses conséquences immédiates, au delà de la surprise, sont le délitement prononcé d’une certaine idée de l’Europe qui se propage à l’Est mais aussi dans les pays fondateurs. Sortir de l’Europe, au lieu d’y rentrer, n’est plus tabou. L’Europe n’est plus un avenir, mais un passé, un repoussoir pour certains, et le prétexte de jeux politiques d’autant plus irresponsables que ceux qu’y s’y prêtent n’y engagent rien comme l’a montré le référendum britannique. C’est aussi le marqueur d’un certain déclin des idées démocratiques (ou l’expression d’idée anti démocratique ?), en particulier dans les anciens pays du bloc soviétique. Sur ce point il serait bien de faire une plénière. La politique, pourtant louée d’accueil des réfugiés en Allemagne se retourne en partie contre Angela Merkel. Elle met en évidence la fragilité de la situation allemande, son égoïsme économique, ses ambigüités sociales, son leadership sans base. Les solidarités sont balayées : après la Grèce en faillite, les pays faisant de la surenchère fiscale se démarquent, comme l’Irlande, mais bientôt d’autres… (Pays bas, Belgique, Luxembourg…) Dans le même temps la France paraît très affaiblie. Dans ces conditions les populismes prospèrent, bien qu’il soit à remarquer que les pays méditerranéens y échappent relativement pour le moment, ou qu’ils sont noyés dans des démocraties « molles ».
Enfin en France, la perspective de l’élection présidentielle n’offre aucune vision tant soit peu utopique, comme une fin des espérances. Les partis politiques montrent un personnel politique qui semble plus constituer des castes que de futurs élus compétents et dévoués. On doit même s’inquiéter de la baisse du niveau politique des « permanents » des partis, plus « apparatchiks » que serviteurs d’un idéal. Ces éléments de réflexions devraient servir à nos travaux pour l’année à venir.
Prochaines plénières :
Les plénières sur la COP21 et ses suites (M. Lees) et sur le Nucléaire civil et la sécurité nucléaire (M. Bourguignon) ont déjà été programmées, respectivement les 28 septembre et 20 octobre prochains. Une autre, sur Laïcité, Démocratie et République avec P. Weill sera proposée, avec peut-être un titre comme la République face aux dérives identitaires (et sécuritaires ?).
D’autres séances ont été évoquées :}
- Sur les Pays de l’Est, et leurs dispositions à développer l’esprit démocratique (Hongrie, Pologne, etc..) avec G. Minc ou J. Rupnick, avec une préférence pour le premier. (JP. Pagé), - Sur le futur nouveau président(e) américain, demander à S. Georges ? - Sur la constitution en France. Peut-on la changer, dans quel sens ? L’hypothèse d’une nouvelle république (A. Bellon ?). Voir Dominique Rousseau, lequel pourrait présenter une synthèse critique sur les diverses propositions en cours. - Sur les nouvelles formes démocratiques : après Nuit Debout, comprendre les expériences municipales (Saillans et autres). Et encore quelles régulations dans l’espace public ? - Sur la France et l’Europe dans un contexte mondialisé : une vision géopolitique et géoéconomique.
Questions diverses :
Les archives des dix dernières années viennent d'être déposées au Fonds des Archives Nationales. L'idée est émise de confier également à ce fonds nos archives immatérielles (ce qui est sur le site). Accord est donné au Président pour contacter la nouvelle Secrétaire Générale de la Ligue et le Président pour solliciter une rencontre. Accord donné à Françoise Le Berre pour organiser la soirée d'accueil des nouveaux membres. La date proposée serait le vendredi 18 novembre.

Compte rendu rédigé par Bernard Boussinesq

Le prochain CA aura lieu le jeudi 3 novembre 2016

Compte rendu du CA du 15 sept 2016


Envoyer ici vos commentaires sur cet article!




retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 24 % de 4. Au total, ce site fait environ 543 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau
AccueilL - | - En résumé - | - Tout le site - | - Admin