Cercle Condorcet de Paris Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript

☰ Menu

Document sans titre



Claire Richet



mise en ligne: mercredi 21 décembre 2016


Membre fondatrice du Cercle Condorcet de Paris, Claire Richet est décédée le 27 novembre 2016, à l’âge de 96 ans. Personnalité forte de notre Cercle auquel elle est restée fidèle jusqu’au bout, elle fut un peu notre figure du commandeur.

Très attachée aux valeurs morales de la délibération et de l’action, elle nous rappelait souvent à la modestie des faits et des gestes utiles en comparaison de la pusillanimité des grands discours. Elle portait à chacun une amitié concrète, sans s’émouvoir des querelles intellectuelles qui ne manquaient pas et dont nous sommes restés friands. Querelles qu’elle considérait comme un moment nécessaire de notre travail, sans plus. Elle agissait toutefois pour qu’elles ne deviennent pas des disputes inutiles.

Claire accordait une attention particulière aux plus jeunes, peut-être parce qu’elle pensait que ceux-ci pouvaient apporter au Cercle Condorcet les forces et la fraîcheur susceptibles de manquer aux plus anciens et profiter des savoirs de ces derniers. Peut-être aussi parce toute sa vie professionnelle a été marquée par la formation de générations de jeunes journalistes, au CFPJ (Centre de formation professionnelle des journalistes) dont elle a été Secrétaire Générale (pendant 30 ans) et qu’elle en savourait les ambitions généreuses et les réussites. Mais encore fallait-il que ce soit avec honnêteté et rigueur.

Elle a exercé pendant plusieurs années la fonction de trésorière de notre Cercle. Avec modestie et humour (elle appelait cela « ses comptes de cuisinière » !). Se sachant peu compétente en comptabilité, elle nous rendait compte de la situation en mettant le plus simplement du monde les dépenses face aux recettes, les unes comme les autres peu nombreuses, pour conclure avec un sourire éclairant que la situation était bonne et nos économies suffisantes.

Et surtout elle a assuré la continuité du Cercle au gré de ses évolutions et de ses changements. Connaissant beaucoup de monde, elle nous était précieuse pour la mise en œuvre de nos travaux et fut pour le Cercle une force de proposition et d’encouragement constante.

Il n’est pas inutile de rappeler qu’elle fut résistante, en particulier porteuse d’informations « dans son sac à vélo », comme elle disait. Au lendemain de la guerre, elle participa avec Philippe Viannay et son mari Jacques Richet aux débuts du CFJ qui deviendra le CFPJ. Elle sera journaliste, au journal l’Aube, avant d’en devenir secrétaire Générale aux cotés de Philippe Viannay .

Claire était de cette génération pour qui la Résistance fut une propédeutique essentielle. Il y en avait d’autres comme elle au Cercle Condorcet. Nous eûmes ainsi quelques discussions sur cette période où les opinions étaient tranchées et parfois opposées.
Ce qui nous démontrait à chaque fois combien la dispute éclairée reste une bonne formation.

voir l’article du Monde

Bernard Wolfer
Président du Cercle Condorcet de Paris

retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 19 % de 6. Au total, ce site fait environ 541 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau
AccueilL - | - En résumé - | - Tout le site - | - Admin