Cercle Condorcet de Paris Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript

   ☰

Document sans titre



sommaire de la Lettre N°01 , novembre décembre 1987


Sommaire des anciens numéros de la Lettre:

N°01 | N°02 | N°03 | N°04 | N°05 | N°06 | N°07 | N°08 | N°09 | N°10 | N°11 | N°12 | N°13 | N°14 | N°15 | N°16 | N°17 | N°18 | N°19 | N°20 | N°21 | N°22 | N°23 | N°24 | N°25 | N°26 | N°27 | N°28 | N°29 | N°30 | N°31 | N°32 | N°33 | N°34 | N°35 | N°36 | N°37 | N°38 | N°39 | N°40 | N°41 | N°42 |


Cet article est publié dans la rubrique:

" Idées/Société "


Lire dans la même rubrique:

Il y a au total 32 articles dans cette rubrique, cette page en affiche 5 par ordre chronologique

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

La République est-elle menacée par les identités ?
vendredi 9 juin 2017
Penser les rapports de genre, de sexe et de filiation dans notre monde moderne
mercredi 7 mai 2014
Modernité de Diderot, philosophe des Lumières
dimanche 12 janvier 2014
Tribune libre : "Universels : contacts à la frontière"
mercredi 9 octobre 2013
Editorial
mardi 8 octobre 2013

EN DEBAT
LES PHENOMENES RELIGIEUX AUJOURD’HUI
en débat dans une commission du Cercle Condorcet de Paris.


mise en ligne: lundi 28 décembre 1987


Composée d’une quinzaine de membres, cette commission se réunit régulièrement chaque mois de­ puis mars 1987. Lors de sa première réunion, elle s’est placée sous le pa­tronage de Ferdinand Buisson (1841-
1932), qui fut un homme de la fron­tière, à la fois libre penseur et libre croyant (protestant), selon les ter­ mes de l’époque.
Elle a tenu, jusqu’à présent, sept réu­nions. Les deux premières ont été l’occasion d’échanges informels qui ont permis à chacun de préciser ses centres d’intérêt et ses compétences, et au groupe lui-même de cerner son optique et ses méthodes. Les cinq réunions suivantes ont été consacrées à des sujets précis (Ferdinand Buis­ son et Célestin Bouglé aux sources de la laïcité, avec Jean Bauberot et Jean-Paul Martin ; La terreur de l’ère nucléaire et le retour du religieux, avec Alain Joxe ; l’émergence de nouveaux phénomènes religieux, avec Françoise Champion ; La si­tuation actuelle du judaïsme . fran­çais, avec Régine Azria ; Culture is­lamique et attitudes politiques chez les musulmans français, avec Cathe­rine Withol de Wenden). Indiquons seulement l’orientation générale et les hypothèses émises sur la conjonc­ture religieuse actuelle.
L’orientation générale consiste à étu­dier la situation actuelle des phéno­mènes religieux en tant que faits his­toriques­ et faits de société.
Ceci dans l’optique de la recherche d’une laïcité moderne, à la fois ferme et ouverte, compromis dynamique qui puisse être acceptable par tous.
Dans la bataille des idées, il n’est pas indifférent d’être capable, en fin de compte, de proposer des solutions qui puissent être culturellement hégémoniques. Les points communs caractéristi­ques des différents renouveaux dans la conjoncture religieuse actuelle ont été dégagés dans la réunion animée par Françoise Champion.
Les voici, très brièvement indiqués :
- religion de l’expérience, de la conviction personnelle intime ;
- religion à tendance émotionnelle ;
- religion de type convivial, où sont recherchés des liens de personne à personne et une sociabilité de groupes ;
- constitution de groupes autour de dirigeants reconnus et choisis ;
- action sociale structurée autour de valeurs éthiques ;
- tension entre un individualisme (en­ tendu comme une indépendance per­sonnelle) et une demande de sécurité ;
- jeu complexe entre options moder­
nes et options traditionnelles ;
- recherche d’identité.
La commission teste et précise ses hypothèses en étudiant divers groupes religieux

Jean BAUBEROT Directeur de la section des Sciences religieuses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes

- 

Les voici, très brièvement indiqués :
- religion de l’expérience, de la conviction personnelle intime ;

- action sociale structurée autour de valeurs éthiques ;
- tension entre un individualisme (en­ tendu comme une indépendance per­ sonnelle) et une demande de sécurité ;
- jeu complexe entre options moder­
nes et options traditionnelles ;
- recherche d’identité.

La commission teste et prectse ses hypothèses en étudiant divers groupes religieux.

toriques et faits de société. Ceci dans

Jean BAUBEROT

Directeur de la section des Sciences religieuses à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes



Envoyer ici vos commentaires sur cet article!




retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 35 % de 3. Au total, ce site fait environ 524 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau
AccueilL - | - En résumé - | - Tout le site - | - Admin