Cercle Condorcet de Paris Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript

☰ Menu

Document sans titre



Le Cercle Condorcet de Paris s’engage dans l’élection présidentielle



mise en ligne: jeudi 4 mai 2017


Face aux dangers que fait courir le Front National et sa candidate à l’élection présidentielle, Marine Le Pen, le Cercle Condorcet de Paris rejoint l’appel des 61 ONG, dont la Ligue de l’Enseignement et la Ligue des droits de l’homme, lancé le 30 avril. (cf ci-après)

Ce sont les valeurs de la République, Liberté, Egalité et Fraternité, ainsi que la Laïcité qui sont et seraient piétinés par cette accession d’un parti d’extrême droite à la tête de la République.
En jouant sur les peurs, il répand des discours de haine, non seulement contre les étrangers mais contre le plus grand nombre des Français qu’il cherche à diviser alors que la situation de la France demande des efforts justement répartis entre tous. Sur l’éducation, la recherche, l’économie, ce parti et sa candidate ne proposent que des mesures d’ordre et de mise au pas. Loin de chercher à promouvoir le progrès de l’esprit humain, comme le souhaitait Condorcet, Marine Le Pen vise à l’enfermer dans des cadres rétrogrades.
Sur la Laïcité, son discours s’est déplacé d’un antisémitisme primaire vers un anti islamisme tout aussi primaire. Cependant, l’extrême droite n’a pas changé et l’avis récent de Marine Le Pen sur la rafle du Vel d’Hiv en est l’indice flagrant.

Dans ces circonstances exceptionnelles, le Cercle Condorcet de Paris appelle à voter massivement contre le Front National et sa candidate le 7 mai. Ce qui signifie voter pour E. Macron, non pas nécessairement pour son programme, mais pour la République.

Comme l’aurait analysé Condorcet [1] , le vainqueur du second tour ne sera pas le candidat désiré par le plus grand nombre mais son plus grand succès réduira d’autant le poids de celle qu’il aura défaite.


Communiqué des 61 ONG

"Dans quelques jours, nous élisons un(e) président(e) de la République. Pendant cinq ans, il ou elle aura le pouvoir de changer les choses. Pour le meilleur… ou pour le pire. A la veille de cette élection aux enjeux majeurs, nous, organisations de la société civile, souhaitons lancer un cri d’alarme pour défendre les valeurs qui nous animent et qui constituent le socle de la société dans laquelle nous voulons vivre. Ces valeurs sont celles de notre devise nationale : la liberté - de critiquer, de manifester, de penser autrement, de proposer des alternatives - ; l’égalité - bien réelle entre toutes et tous, face à l’emploi, aux aides sociales, à l’accès aux soins et au socle de droits - ; et la fraternité - c’est-à-dire la générosité et l’humanité envers tous comme le respect de notre environnement partagé.

Nombre d’entre nous, nombre d’entre vous observent avec effroi la mise à mal croissante des solidarités. Si la protection sociale assure toujours pour partie les solidarités à tou(te)s, elle ne permet plus à certains d’accéder à l’indispensable.
Beaucoup se voient bafoués, ici, de leurs droits à l’emploi, au logement, à l’éducation, à la santé… Et, plus loin, d’autres endurent la famine, la guerre, les dérèglements climatiques dans l’indifférence que nos solidarités internationales contribuent à combattre. Notre société n’assure pas une vie digne à tou(te)s.

Si le meilleur n’est pas forcément garanti, le pire reste malheureusement possible

Nos organisations côtoient toutes celles et tous ceux qui peuvent être tentés par le découragement, la colère, l’indifférence ou l’opposition aux politiques qui n’ont pas répondu aux inégalités et à l’injustice que beaucoup ressentent. Elles constatent le foisonnement des initiatives, des propositions et alternatives que portent les citoyennes et citoyens, une citoyenneté active à laquelle elles participent pleinement.

C’est pour nous, organisations de la société civile, autant de raisons de repenser lors du prochain quinquennat nos interventions pour mieux interagir avec toutes celles et tous ceux qui ne croient plus à l’action collective et à la défense de nos idéaux. Protéger les valeurs universelles - liberté, égalité, fraternité -, c’est agir pour nos combats quotidiens, c’est choisir un modèle de société auquel le plus grand nombre aspire. C’est aussi promouvoir et accompagner la transition vers un autre modèle de développement, plus respectueux des impacts sociaux et environnementaux : un modèle de développement qui ne laisse aucune partie de la société au bord de la route.

Avec l’expérience des dernières décennies, la tentation est forte de considérer que nos combats ne se gagneront pas par le vote, qu’il n’y a pas grand-chose à attendre de ce qui sortira des urnes.

Pourtant, si le meilleur n’est pas forcément garanti, le pire reste malheureusement possible. Le pire, ce sont nos valeurs mises à sac. Le pire, c’est une remise en cause des droits qui ne seraient pas les mêmes pour tou(te)s, de la solidarité qui ne s’appliquerait pas à tout le monde et, pour garantir notre sécurité, le renoncement à nos libertés et l’affaiblissement de notre démocratie. Nous ne pouvons pas rester spectateurs. Mobilisons-nous face à celles et ceux qui prônent le rejet de l’autre et le repli sur soi. Il y va de la défense de nos valeurs les plus universelles, un enjeu majeur de cette élection."


Par 61 associations et ONG

ActionAid France - Peuples Solidaires, Aides, Alofa Tuvalu, Alternatiba, Animafac, ANVCOP21, Association des paralysés de France, Attac, CCFD Terre solidaire, Centre Primo Levi, Ceras, Concordia, Coordination SUD, Crid, Emmaüs France, Étudiants et Développement, Fadear, Fédération des acteurs de la solidarité, Fédération des associations de Marocains en France, Fédération Loisirs solidarité retraités, Fondation Abbé-Pierre, Fondation Énergies pour le monde, Foodwatch, Forim, France Libertés, France Nature environnement, France Terre d’asile, Générations futures, Greenpeace France, Hôtel social 93, Jeunesse ouvrière chrétienne, L’Auberge des migrants, Cimade, Ligue de l’enseignement, La Main tendue, Les Amis de la Terre France, Ligue des droits de l’homme, LVN - Personnalistes et citoyens, Maison des potes, Médecins du monde, Miramap, Mountain Wilderness France, MRJC, Noé, OMPE, ONE, Osez le féminisme !, Oxfam France, Pas sans nous, Place to B, Planning familial, Refedd, Réseau Action climat, Réseau Civam, Secours islamique France, Sherpa, Solidarité laïque, SOS Racisme, Utopia 56, WWF, Zero Waste France.

[1Condorcet, Essai sur l’application de l’analyse à la probabilité des décisions rendues à la pluralité des voix, 1785.

retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 19 % de 6. Au total, ce site fait environ 541 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau
AccueilL - | - En résumé - | - Tout le site - | - Admin