hierarchie_sommaire Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript
over-menu-FINAL Afficher / Cacher une boite div en javascript ☰ menu Document sans titre



L’élection et le territoire

mise en ligne: jeudi 25 mai 2017

mercredi 14 juin 2017 de 18h30 à 20h30 -

3 rue Récamier, Paris 75007
métro Sèvres-Babylone

avec


Hervé Le Bras

démographe français, chercheur émérite à l'Institut national d'études démographiques (INED), et historien, enseignant à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)1.
Il a notamment écrit avec E. Todd l’Invention de la France (1981 puis 2012) et seul, Le Nouvel ordre électoral à l'âge du tripartisme, Seuil, La République des idées , 2016 ; Malaise dans l'identité, Arles, Actes Sud, 2017.
Il intervient souvent dans la presse. Son analyse de la dernière élection présidentielle a paru dans le Monde sous le titre « le malaise social n’est pas la seule cause du vote FN », le 26 avril 2017




sur le thème de :

L’élection et le territoire

Une vieille histoire de la représentation politique
Ou comment la France s’invente avec la démocratie


« Le granite vote à droite, le calcaire vote à gauche » du géographe et sociologue André Siegfried (1) a marqué la naissance de la sociologie électorale au début du 20ème siècle. Il écrivait sur la Bretagne. On a noté depuis longtemps des constances du vote à droite au nord d’une ligne Caen Lyon et à gauche au sud, liées en partie aux types de liens familiaux et d’héritages, aux affiliations religieuses également. Depuis, les facteurs économiques et sociaux ont été avancés pour expliquer les votes, populaires ou bourgeois. Enfin la mobilité des populations entre campagnes et villes, l’arrivée de rapatriés et d’immigrés s’installant en France, et ceci depuis longtemps, ont modifié manifestement les comportements électoraux et leur inscription territoriale. L’élection présidentielle au suffrage universel est le moment où le plus grand nombre s’exprime. Ses résultats préfigurent, en partie, ce que les élections législatives donneront ensuite. Elle donne une image du corps politique de la période.

(1) André Siegfried, Tableau politique de la France de l'Ouest sous la Troisième République, A. Colin, 1913

par Bernard Wolfer
Président du Cercle Condorcet de Paris







Les plénières sont ouvertes aux membres du cercle et à leurs invités
Nous comptons sur votre présence et vous prions de croire à nos meilleurs sentiments


Publiez ici vos commentaires:

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

forum qui etes vous
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 43 % de 3. Au total, ce site compte environ 666 visites par jour.
site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau