Cercle Condorcet de Paris Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript

   ☰

Document sans titre




Sommaire des anciens numéros de la Lettre:

N°01 | N°02 | N°03 | N°04 | N°05 | N°06 | N°07 | N°08 | N°09 | N°10 | N°11 | N°12 | N°13 | N°14 | N°15 | N°16 | N°17 | N°18 | N°19 | N°20 | N°21 | N°22 | N°23 | N°24 | N°25 | N°26 | N°27 | N°28 | N°29 | N°30 | N°31 | N°32 | N°33 | N°34 | N°35 | N°36 | N°37 | N°38 | N°39 | N°40 | N°41 | N°42 |


Cet article est publié dans la rubrique:

" libre opinion "


Lire dans la même rubrique:

Il y a au total 22 articles dans cette rubrique, cette page en affiche 5 par ordre chronologique

0 | 5 | 10 | 15 | 20

À Monsieur le Président de la République
lundi 18 septembre 2017
A propos des discours d’Athènes
lundi 11 septembre 2017
Humeur !
mardi 25 juillet 2017
Billet d’humeur
mercredi 24 mai 2017
Plan Jeunesse
lundi 20 février 2017

A propos des discours d’Athènes


mise en ligne: lundi 11 septembre 2017


Les discours du Président de la République à Athènes sont l’occasion de mettre en évidence les difficultés – et ce qui peut être le caractère pervers – de l’information.
Le Président de la République a prononcé deux discours à Athènes. Un discours « urbi et orbi » sur la Pnyx, haut lieu de la démocratie athénienne, face au Parthénon, qui s’adressait à l’Europe et, au-delà, au monde, d’une très haute tenue, à la fois, quant à la forme, dans la ligne des très célèbres homélies de André Malraux, et quant au fond.
Un discours pour la Communauté française à Athènes, beaucoup plus court, pauvre et manifestement improvisé.
Du premier discours, que l’on peut pourtant considérer comme essentiel et digne de figurer dans les annales, les media ont jusqu’ici, peu parlé, à l’exception, notamment, du Monde daté de samedi dimanche 8-9 septembre, qui en a publié de très larges extraits.
De ces deux discours, les media, en ce matin du lundi 11 septembre, n’ont presqu’exclusivement retenu que la fin du deuxième, avec les épithètes accolées à certains de nos concitoyens qualifiés de « fainéants, cyniques et extrêmes ».
On remarquera que cette trilogie a été manifestement improvisée dans une conclusion arrêtée brutalement. Elle doit être d’ailleurs interprétée dans son sens étymologique. L’épithète « fainéants » qui a fait ensuite florès devant être comprise au sens de « qui refusent de faire », c’est-à-dire de changer quoi que ce soit.
La relative rareté des références faites dans les media au discours le plus important fait contraste avec l’ampleur donnée au deuxième discours pourtant à portée et audience beaucoup plus restreinte, mais aussi beaucoup plus pauvre quant au contenu.
Voici une leçon à méditer, concernant la façon dont l’information est effectuée dans notre pays.

Jean-Pierre Pagé

administrateur INSEE,
ancien président du Cercle Condorcet de Paris



Envoyer ici vos commentaires sur cet article!




retour au début des forums
Popularité
Cet article a une popularité absolue égale à 1, soit 50 % de 2. Au total, ce site fait environ 544 visites par jour.



site réalisé avec SPIP | navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau
AccueilL - | - En résumé - | - Tout le site - | - Admin