Exemple de menu en cascade
Cercle Condorcet
de Paris

Document sans titre
Rechercher dans le site
menu.html



Cercle Condorcet de Paris

-Le samedi 30 janvier 2010

Avec la collaboration de la Ligue Française de l’enseignement et la Ligue de l’enseignement de Paris
et le soutien du Musée de la Poste

Contact Cercle Condorcet 01 44 67 98 93 ou 06 79 78 63 69

- Avec : Philippe LAZAR – épidémiologiste – ancien Directeur de l’INSERM
- Et Jean-Claude AMEISEN – biologiste – membre du Comité National d’Éthique et
Président du Comité d’Éthique de l’INSERM

« Bioéthique : nouvelles avancées et débat démocratique »

Auditorium du Musée de La Poste - 34 Boulevard de Vaugirard 75015 Paris
Métro Montparnasse Bienvenüe
14h à 18h

La société s’interroge sur les possibilités qu’offrent les avancées scientifiques en biologie et en génétique. Mais, parce que ces progrès des
connaissances et des techniques touchent le vivant et en particulier les humains, la société se préoccupe de la légitimité morale et politique
des conséquences de ces recherches et des limites que l’on doit mettre à ces usages.

Programme

Deux thèmes inspirent nos questionnements. Philippe LAZAR interviendra sur le premier autour des questions suivantes :

- 14h15/15h00 ! La société peut-elle démocratiquement discuter des progrès de la science ? Comment et sur quel terrain ?

- 15h00/16h00 : débat

- 16h15/17h00 : seconde intervention par Jean Claude AMEISEN :

Les possibilités que laissent entrevoir les sciences biologiques et génétiques bouleversent-elles nos modes
de pensée ?

Ce qui existe déjà, ce qui arrive, ce qui reste du domaine d’un futur indéfini.

Ces avancées scientifiques transforment-
elles les idées que l’on a sur l’humain, sur la vie en général ?

Biopouvoir : médecine préventive, comportementalisme
génétique … va-t-on vers un déterminisme biochimique de l’humain ?

Les nanotechnologies vont-elles bouleverser nos
conceptions ?

Espoir ou peur ? Doit-on encadrer les recherches ? Par quels pouvoirs ?

Qu’est-ce que la société attend de la science ? Qui décide de quoi en matière de gestion de la recherche scientifique ?

À quoi servent les Comités d’éthique ? Quelle place convient-il de faire aux lois de bioéthique ?

Quelles sont les valeurs
auxquelles nous pouvons nous référer ?

En quoi ces questions concernent-elles spécifiquement la démocratie et le plein
exercice de la citoyenneté ?

- 17h00/18h00 : débat et conclusion