hierarchie_sommaire Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript
over-menu-FINAL Afficher / Cacher une boite div en javascript ☰ menu Document sans titre







Sommaire des anciens numéros de la Lettre:

N°01 | N°02 | N°03 | N°04 | N°05 | N°06 | N°07 | N°08 | N°09 | N°10 | N°11 | N°12 | N°13 | N°14 | N°15 | N°16 | N°17 | N°18 | N°19 | N°20 | N°21 | N°22 | N°23 | N°24 | N°25 | N°26 | N°27 | N°28 | N°29 | N°30 | N°31 | N°32 | N°33 | N°34 | N°35 | N°36 | N°37 | N°38 | N°39 | N°40 | N°41 | N°42 | N°43 | N°44 | N°45 | N°46 | n°47 et 48 | N°49 | |


Cet article est publié dans la rubrique:

" Groupe "Espaces publics, espaces privés" "


Lire dans la même rubrique:

Il y a au total 15 articles dans cette rubrique, cette page en affiche 5 par ordre chronologique

0 | 5 | 10

Compte rendu réunion du groupe « culture » lundi 16 janvier 2006 *
par
mise en ligne lundi 16 janvier 2006
Habiter le monde *
mise en ligne dimanche 15 janvier 2006
Urgences *
mise en ligne dimanche 15 janvier 2006
Crise des Banlieues ou Crise Globale ? *
mise en ligne samedi 14 janvier 2006
Retours de membres du groupe « Culture » sur le texte de Robert Bistolfi *
par
mise en ligne samedi 14 janvier 2006
Trois entrées possibles pour creuser notre sujet : *

Réunion du 19 sept. 2006

mise en ligne: mercredi 1er novembre 2006

1 - l’espace public comme lieu, ses limites et ses composants
* un espace matériel, physique ayant une forme (du formalisme de la composition urbaine jusqu’à l’informe de l’espace sans signification) ;
*des usages, une mixité de population, des services (publics), des transports (publics), une liberté, une gratuité, une égalité de chacun en son sein..

a) ses évolutions : il est devenu difficile à configurer :
-  perte de représentation des valeurs publiques au travers de l’architecture et des bâtiments publics
-  perte de projet collectif
-  perte de mixité des publics
-  instrumentalisation de l’espace : circulation, sécurisation, contrôle, limitations (bruit, attroupement, manifestations), extinction de la fonction de dilection et d’échange.
b) ses limites : la privatisation (galeries marchandes, utilisation privative de l’espace public, « gated communities ») ; le “non-lieu” (cf. "Non-Lieux, Introduction à une anthropologie de la surmodernité" par Marc Augé)

2 - L’espace public comme parole, comme projet
* espace public : espace laïque
* espace public : espace égalitaire
* espace public : opinion publique (les media)
* espace public : un moteur de l’expression démocratique (syndicats, partis, associations, etc... (cf. texte de Robert )
* espace public : projet global => fragmentation. Le “mondial” produit paradoxalement de la proximité, car le mondial est sans idéologie - ainsi que le marché
= > fragmentation
* la démocratie participative et ses limites : la détermination de l’espace de tous par la proximité ; le citoyen riverain supplante le citoyen de l’universalité et la ville métropole ne parle plus au monde et à l’époque, mais aux usagers et au moment présent (les Halles de Paris et le « choix » du Maire). Trouver le joint entre participation et totalité. Contre la segmentation.

3 - L’espace dématérialisé du débat démocratique
- Internet
- chacun devient le centre d’un espace public à géométrie variable
- étudier le flux d’idées (Blogs, Chat’s) ; un espace comme mouvement
- espace égalitaire



Envoyer ici vos commentaires!

Vos commentaires
-->


Au total, ce site compte environ 788 visites par jour et une popularité deŽŽŽ 8 % de 13.
site réalisé avec SPIP - | - navigateur conseillé firefox - | - Accès réservés: Conseil d'Administration - | - Bureau