hierarchie_sommaire Afficher la date et l'heure en temps réel en javascript
over-menu-FINAL Afficher / Cacher une boite div en javascript ☰ menu Document sans titre




Sondage Cevipof: la confiance des Français?
libre opinion

Transition énergétique : une concertation rideau de fumée

publié le: lundi 3 décembre 2018

Dans son discours du 27 novembre, le Président de la République a fait un certain nombre d’annonces et a promis une concertation décentralisée sur la transition énergétique. En fait, c’est un leurre car les décisions clés de la transition énergétique ont déjà été prises et car elle va servir d’écran de (...)

la Lettre du Cercle

Editorial
Lettre N°45

publié le: mercredi 5 décembre 2018

Il y a cent ans se terminait la première guerre mondiale. Allégresse chez les vainqueurs et soulagement pour les deux camps. En 2018, la France est devenue championne du monde de football pour la seconde fois. Il n’y a certes pas de commune mesure. Et pourtant, ce furent en France deux moments de (...)
agenda

La présidence Macron à l’épreuve du temps démocratique

publié le: jeudi 20 décembre 2018

Le lundi 14 janvier 2019 de 18h30 à 20h30 3 rue Récamier, Paris 75007 métro Sèvres-Babylone avec Jean Daniel Lévy* Directeur du Département Politique & Opinion chez Harris Interactive sur le thème : La présidence Macron à l’épreuve du temps démocratique Les premiers (...)
retour vers le haut de page

écouter les derniers débatsŽŽ

Les neurosciences et l’éducation

Plénière du 8 novembre 2018




la protection sociale, enjeu des réformes

plénière du 11 octobre 2018




Plénière du 25 septembre entre les membres du Cercle

plénière du 25 septembre 2018




Emmanuel Macron, un an de présidence

Plénière du 11 juin 2018




lire les derniers articles

Débat avec Philippe Lazar
mercredi 5 décembre 2018

Pourquoi prévoir le néologisme "Interconvictionnalité"
mercredi 5 décembre 2018

Donald Trump, un allié innatendu pour la gauche de rupture ?
mercredi 5 décembre 2018

La Protection sociale un enjeu des réformes
mercredi 5 décembre 2018

Un an de présidence d’Emmanuel Macron
mercredi 5 décembre 2018

Editorial
Lettre N°45
mercredi 5 décembre 2018

Transition énergétique : une concertation rideau de fumée
lundi 3 décembre 2018

Sur le populisme de gauche
samedi 13 octobre 2018

réflexions sur le rapport Villani/Torossian et deux circulaires ministérielles
vendredi 15 juin 2018

La diplomatie française au péril des valeurs ?
jeudi 17 mai 2018


retour vers le haut de page

dans l'actualité, ou ailleurs...
Gilet jaunes : d’où vient la défiance envers les médias ?

12 janv. 2019

Depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », plusieurs journalistes ont été agressés par des manifestants. Début janvier, BFM-TV a même boycotté la mobilisation pendant toute une journée après l’agression de deux de ses reporters. Alors que se profile l’ acte 9 des « gilets jaunes », samedi 12 janvier, comment expliquer cette violence dont font l’objet la plupart des médias ? Du divorce originel entre les mouvements contestataires et les journalistes en 1995, bien avant le quinquennat d’Emmanuel Macron, en passant par le sentiment d’être caricaturé et l’instrumentalisation politique, Jean-Marie Charon, sociologue des médias, détaille les facteurs qui ont favorisé cette animosité entre les manifestants actuels et le monde médiatique.

"Grand débat national" : la boîte de Pandore des impôts

le 11 janvier 2019

Depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », plusieurs journalistes ont été agressés par des manifestants. Début janvier, BFM-TV a même boycotté la mobilisation pendant toute une journée après l’agression de deux de ses reporters. Alors que se profile l’ acte 9 des « gilets jaunes », samedi 12 janvier, comment expliquer cette violence dont font l’objet la plupart des médias ? Du divorce originel entre les mouvements contestataires et les journalistes en 1995, bien avant le quinquennat d’Emmanuel Macron, en passant par le sentiment d’être caricaturé et l’instrumentalisation politique, Jean-Marie Charon, sociologue des médias, détaille les facteurs qui ont favorisé cette animosité entre les manifestants actuels et le monde médiatique.

La Chine s’est posée sur la face cachée de la Lune

le 3 janv. 2019

Pour la première fois, un engin spatial s’est posé sur la face cachée de la Lune. Et cette mission n’est ni russe ni américaine, mais chinoise. Le module d’exploration avait quitté la Terre le 8 décembre. Il a aluni le 3 janvier.

A son bord, un robot lunaire qui va collecter des données durant un ou deux mois avant de rendre l’âme. L’atterrisseur s’appelle Chang’e-4, du nom d’une divinité de la Lune dans la mythologie chinoise. Comme la face cachée de la Lune est toujours orientée dans le sens opposé à la Terre, l’un des défis majeurs de la mission est de communiquer avec le rover.

La Chine a donc lancé un satellite, en mai 2018. Positionné en orbite lunaire, il assure la communication entre la Terre et cette zone méconnue de la Lune. La Chine souhaite obtenir des données sur cette zone inexplorée de notre satellite, et capter des signaux encore inconnus, car la face cachée est protégée des interférences magnétiques de la Terre.

Tous ces voeux 2018 faits par Macron aux Français qui ne se sont pas réalisés


le 31 décembre 2019

Emmanuel Macron va adresser ses vœux aux Français, ce lundi 31 décembre, à 20 heures. Si ce type d’allocution télévisée réserve en général assez peu de surprises, faire un petit saut dans le passé, pour se souvenir du contenu des vœux présidentiels adressés l’année dernière, n’est pas inintéressant. Le président de la république avait fait de la "cohésion nationale", le ton de cette année. Mais avec la contestation des gilets jaunes, celle-ci est plus que compromise. Le chef de l’Etat avait aussi promis que le droit d’asile pour les réfugiés était ’un devoir moral [que] nous respecterons’ pour ’ceux qui fuient leur pays parce qu’ils y sont menacés en raison de leur origine, de leur religion, de leurs convictions politiques’. Mais étant donné le refus de la France, dans un premier temps, d’accueillir les 269 migrants sauvés en mer le 8 juin dernier, cette promesse semble avoir pris l’’eau.Tout comme ses voeux faits sur le travail, notamment avec les nombreuses manifestations des cheminots et des ambulanciers qui ont rythmé cette année, tout son long.



retour vers le haut de page


Peut-on rire de l'actualité?


Parfois... mais pas avec n'importe qui!