Les inégalités en France

Pendant les Trente Glorieuses, il était admis que la croissance économique et les politiques sociales qui lui étaient associées réduiraient les inégalités dans la société. Que ce soit la poursuite des politiques du Front populaire, la mise en place des programmes du Conseil National de la Résistance, il y avait un consensus en France pour améliorer la condition de vie de l’ensemble de la population. Cette amélioration ne fut pas atteinte sans luttes, notamment des classes laborieuses. Mais de l’éducation à la santé, en passant par le logement, il est indéniable que l’accès aux ressources d’une bonne vie a été ouvert au plus grand nombre. Avec la période de croissance, les inégalités ont paru pouvoir être comblées avec le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.