Le caractère suicidaire des programmes des droites


Pendant que les Etats-Unis connaissent un séisme avec la victoire de Donald Trump, devenu le champion des mal traités par les effets d’une mondialisation mal maîtrisée
et des dérèglements provoqués par la mainmise d’une oligarchie financière sur l’économie de ce pays, les prétendants de droite à la Présidence de la République du nôtre surenchérissent à coups de programmes économiques fondés sur une baisse massive des dépenses publiques.
S’ils viennent à triompher et entreprennent de mettre en oeuvre ceux-ci, tout porte à penser que, non seulement, ils ne réduiront pas les déséquilibres qu’ils entendent résorber, mais qu’ils accroitront les inégalités qui sont à l’origine des perturbations actuelles dans nos sociétés.
C’est à un changement radical de paradigme qu’il convient de procéder conduisant à promouvoir en Europe un grand programme d’infrastructures publiques. Encore faudrait-il que nos gouvernants et les caciques de Bruxelles comprennent le caractère vicieux et néfaste des politiques qu’ils ont préconisées jusqu’ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.